La formation professionnelle pour les indépendants

La formation professionnelle pour les travailleurs indépendants, comment ça marche ?

Les entrepreneurs individuels  (auto-entreprise/ régime réel) cotisent au même titre que tous les travailleurs non salariés ou travailleurs indépendants à la formation professionnelle.

Chaque année le RSI ou l'Urssaf vous adresse une attestation de versement (également disponible sur votre espace sur le site net-entreprises.fr).

La grande erreur est de penser que le montant attribué est fonction de votre chiffre d'affaires : que vous ayez cotisé 1 euro ou 150 euros, vous aurez le droit au même montant.

Nous vous fournissons tous les éléments (devis, programme de formation, convention) à adresser à votre fonds de formation.
Attention : il faut s'y prendre au minimum 1 mois avant le début de la formation. A l'issue de la formation il vous sera remis une attestation de présence, nécessaire pour votre remboursement.

 

Quelle prise en charge des formations proposées par la Fedae academy ?

La prise en charge n'est possible que pour les formations supérieures à 4 heures.

Rappel : la Fédération est une association, si vous cherchez des financements pour vos formations c'est votre fonds de formation qu'il vous faudra contacter.

La Fédération n'est pas un organisme de financement de formation

Un montant annuel pour vous former

Vous disposez tous les ans d'une somme disponible pour vous former, déterminée en fonction de votre catégorie (artisan, commerçant, profession libérale) et de votre code APE (uniquement pour les libéraux).

formation professionnelle pour les indépendants

Les artisans

Les artisans ont accès à leur crédit de formation à partir du moment ou ils ont cotisé, si la loi demande un an, dans la pratique dès lors que vous pouvez présenter une attestation de versement vous avez accès à vos crédits. Attention : vous devrez être immatriculés au Registre des Métiers pour y prétendre !

Ils ont 2 fonds de formation :

  • le FAFCEA pour les formations techniques (imaginons le cas d'un menuisier qui souhaite se perfectionner dans son métier),
  • leur Chambre de Métiers régionale pour les formations dites transversales (notre menuisier souhaite suivre des cours d'anglais ou de gestion).

Les commerçants

Ils dépendent de l'AGEFICE. Ils ont un budget moyen constaté 1200 euros/an.

Attention : vous devrez être immatriculé au Registre du Commerce et il faudra un an d'activité pour y prétendre.

Les professions libérales

Les professions libérales dépendent du FIFPL (pensez à créer votre compte dès votre immatriculation sur leur site). Le montant constaté en 2016 oscille entre 500 et 1000 euros/an) en fonction du code APE. Le FIFPL accorde les droits à la formation au créateur dès son immatriculation.

Attention : si vous n'utilisez pas vos crédits ils seront perdus !!! Ils ne se cumulent pas d'une année sur l'autre.

Pour ceux qui ne sont pas immatriculés :

  • Dans le cadre d'un CSP (contrat de sécurisation professionnelle) vous pouvez bénéficier de prises en charge.
  • Dans le cadre du CPF : à ce jour, peu de formations sont référencées dans l'univers de la création d'entreprise. Cela s'explique par le fait que les formations prises en charge doivent être certifiantes ou qualifiantes, ce qui malheureusement limite votre choix.

Je ne peux pas bénéficier d'une prise en charge de la formation

  • Je suis sans emploi.
  • Je suis auto-entrepreneur et je n'ai pas encore cotisé.
  • Je suis auto-entrepreneur et j'ai déjà utilisé mon droit à la formation.

Si vous êtes dans l'une des situations ci-dessus et que vous souhaitez tout de même suivre l'une des formations en face à face que vous propose la Fedae Academy, nous pouvons vous proposer des facilités de reglement.